Actualités

Partager sur :

L‌e Domaine de Grignon dans l'impasse - Les Echos

25 mars 2024 Revue de presse
Vue 688 fois

9 ans déjà... ! Le 23 mars 2015, AgroParisTech votait pour le déménagement à Saclay et la vente de ses sites franciliens pour financer le déménagement.

 

Depuis lors et avec des rebondissements dignes d'une saga, nous proposons à l'Etat de poursuivre la vocation de ce quasi domaine national de contribuer à la nécessaire transition des systèmes agricoles et alimentaires.

 

Aujourd'hui en ligne et mercredi en print, Les Echos publie un nouvel article (on a compté, c'est le 24ème!) sur le sort du domaine et son histoire. On y apprend que le dossier est aujourd’hui bloqué par le cabinet du Ministre de l'Agriculture alors que le compte-rendu de la mission lancée en septembre dernier a été validé par Bercy.

Menée par l'inspection générale des finances et le ministère de l'agriculture, cette mission propose de créer un partenariat public-privé renouvelé.
Grignon resterait propriété de l'Etat et une société de gestion serait chargée de valoriser et de rénover le patrimoine, en associant AgroParisTech, les collectivités locales et les parties privées dans une gouvernance équilibrée. Et ça tombe bien, c'est ce qu'on proposait.

 

Mais comme le dit Georges d'Andlau, co-président de notre association, "depuis plusieurs années le ministère de l'agriculture ne semble pas favorable à notre projet. C'est d'autant plus paradoxal qu'il vise à trouver des solutions face à la crise agricole et à la nécessaire transition agroécologique".

 

Le dossier est donc toujours dans l'impasse et le patrimoine se dégrade fortement. Une partie du mur d'enceinte s'est d'ailleurs effondré il y a peu et, depuis fin 2022, 100 000 € sont toujours dépensés chaque mois pour un espace non valorisé et en proie aux risques d'occupation illégale et de détériorations.

 

Alors voilà, nous allons sans doute avoir besoin de vous une fois de plus, nous écrivons actuellement aux pouvoirs publics, Emmanuel Macron et Gabriel Attal en premier lieu. Grignon a besoin d'une décision.