News

Raymond Poincaré en visite à Grignon.
Crédit: Gallica.bnf.fr/ Bibliothèque nationale de France
Raymond Poincaré en visite à Grignon.
Partager sur :

Grignon, bastion de la résistance pendant la guerre - Les Echos, 3/9

08 août 2023 Revue de presse
Vue 467 fois

Découvrez dans cet article comment Grignon est d’abord devenu un centre de rééducation pour les mutilés de guerre puis un bastion de la résistance. Plongée au cœur de ces époques où Grignon était bien plus qu'une Ecole.

 

“Aux commandes de Grignon de mai 1941 à avril 1943, Eugène Vandervynckt essaiera jusqu'au bout de protéger l'institution et ses occupants. Il tente notamment d'éviter le service du travail obligatoire, STO, aux élèves et de préserver les ressources de Grignon (récoltes, troupeaux..) menacées par l'occupant. C'est à partir du début 1943 qu'il rejoint le réseau Prosper.”

 

Bien plus qu'un lieu emblématique pour l'agriculture, c'est un véritable patrimoine national à préserver !

 

Merci Les Echos pour ce bel hommage aux grandes figures de l'histoire de Grignon. Cet article marque la fin de la partie historique de la saga, les prochains traiteront de la mise en vente du domaine. A suivre !
 

L'article est disponible en s’inscrivant gratuitement sur le site des Echos. Et en PDF sur cette page.