Actualités

Partager sur :

"Le campus de Grignon : un tiers-lieu unique pour la transition agroécologique", une motion votée à l'unanimité par AgroParisTech !

04 avril 2023 Communiqués
Vue 511 fois

Le 14 mars dernier, le conseil d'administration d'AgroParisTech votait une motion sur l'avenir de Grignon.


Rédigée par des élus et des membres invités, ce texte s'intitule "Le campus de Grignon : un tiers-lieu unique pour la transition agroécologique" et pose 5 conditions comme réussite pour le projet :

 

  1. Faire   de   ce   campus,   haut-lieu   de   l’agronomie   française   depuis   bientôt   200   ans,   un  site emblématique   de   la   transition   agroécologique,   au   travers   de   formations   et   d’innovations scientifiques, technologiques, économiques, sociales et citoyennes, en s’adossant notamment à AgroParisTech, INRAE et l’Université Paris-Saclay.
  2. Maintenir l’unité de la propriété et de la gouvernance du site. Si des évolutions de l’aménagement sont nécessaires à l’avenir, toute rupture ou démembrement compromettrait l’identité et la valeur du site,   résultant   de  la   combinaison   de   ses   composantes,   et   donc   les   ambitions   scientifiques  et pédagogiques énoncées ci-dessus.
  3. Favoriser l’ouverture du site sur son territoire et à des populations d’origines sociales diverses, pour en faire un espace de médiation scientifique et culturelle ouvert, en s’emparant d’enjeux sociaux d’insertion, de mixité et d’émancipation.
  4. Conserver les espaces vivants sans artificialisation supplémentaire, pour préserver tant la viabilité de la ferme expérimentale que les interactions biologiques et agronomiques du site, supports de production, d’enseignement et de recherche, et rester cohérent avec l’orientation agro-écologique du site.
  5. Conserver le site comme propriété de l’Etat, avec possibilité de cession de droits réels de type bail emphytéotique et collaborations public-privé, permettant de maintenir l’équilibre financier des opérations d’investissement liées à AgroParisTech à Palaiseau, et l’autofinancement du site grâce à un large panel d’activités et partenaires. La Fondation AgroParisTech apparaît idéalement placée pour contribuer au portage d’un tel modèle, tout en garantissant son caractère d’utilité publique.

 

Grignon 2000 applaudit largement cette motion votée à l'unanimité et conforme à nos valeurs et à notre engagement pour le domaine. La motion doit être présentée au Préfet qui devrait rendre une décision d'ici l'été.

Nous souhaitons contribuer et apporter notre expertise, notre réseau de partenaires pour consolider un projet d'intérêt général voire d'utilité publique.

Celle-ci doit être portée par un consortium d'acteurs qui permette d'accélérer la transition écologique des systèmes agricoles et alimentaires.

Ce tiers lieu doit devenir l'emblème de ce que la France sait faire pour faire changer d'échelle la transition agroécologique.

Nous restons déterminés.