Actualités

Crédit: © association pics
Partager sur :

[EDITORIAL] Lettre d'info à tous les adhérents et amis de Grignon 2000 n°14

20 septembre 2022 Communiqués
Vue 306 fois

Saisir l’opportunité et réaffirmer notre ambition pour Grignon !

L’été 2022 l’a confirmé, les défis auxquels nous faisons face sont colossaux. Les effets des dérèglements climatiques sur nos écosystèmes nécessitent une adaptation forte de nos modes de production et de nos façons de consommer. C'est un travail gigantesque qui nécessite une cohésion et une organisation à tous les niveaux, ingénieurs inclus. 

 

Les étudiantes et étudiants l’ont bien compris : déclenchée lors de la remise des diplômes le 13 avril dernier par huit jeunes diplômés et diplômées d’AgroParisTech, le nombre d’articles de presse consacrés à la « bifurcation » a explosé et de nombreuses écoles ont emboîté le pas. 

 

Cependant, comme le rappelait la Présidente d’AgroParisTech Alumni, «Bifurquer, les agros l’ont toujours fait». Cette formation particulièrement proche de la nature et du vivant nous oblige depuis longtemps à constater les effets de nos modes de vie sur les émissions de gaz à effet de serre et sur la biodiversité. 

 

Nombreux sont celles et ceux à avoir fait le choix d’explorer d’autres formes d’engagement, pour parfois revenir avec la ferme conviction que pour changer les choses il vaut mieux construire avec l’ensemble des forces en présence, avec les bons outils. 

 

Innover, Arbitrer, Former, Éduquer, quatre actions que nous portons à Grignon 2000, convaincus du potentiel du site pour jouer un rôle en Ile de France, en France et à l’International d'accélération des transitions agricoles, alimentaires, énergétiques et matérielles en s’appuyant sur les politiques d’aménagement des territoires.

 

Proposer, Expérimenter, Démontrer, c’est la vocation de Grignon telle qu’elle a été rappelée dans le rapport coordonné par le précédent directeur d’AgroParisTech et incluant nombre de membres de la communauté. Grignon peut être un formidable espace pour développer des projets de sciences, de recherche et d’innovation pour les étudiants qui souhaitent investir le projet. Nous réitérons notre souhait d’agir de concert avec l’École, ses enseignants chercheurs et les chercheurs de l'INRAE pour héberger des activités pédagogiques et de recherche. Il y a la place. 

 

Nous continuons notre patient travail pour convaincre. Cette mission que vous nous avez confiée il y a six ans est plus que jamais proche du but. 

Encore faut-il que le ministère de l'Agriculture et le gouvernement se saisissent de l’enjeu. Aujourd’hui nous avons de bonnes discussions avec les collectivités territoriales, des membres de l’écosystème AgroParisTech et nos partenaires privés. Nous informons régulièrement les hauts-fonctionnaires impliqués dans ce dossier. De tous les côtés, le même son de cloche revient. « C’est au ministère de l’Agriculture qu’il convient de se positionner » nous informe le Préfet. Le Directeur de l’immobilier de l’État considère qu’en matière de cession des actifs de l’Etat, un bail emphytéotique est une piste tout à fait intéressante à explorer

 

Le temps presse. Grignon prend des allures de friche à mesure que ses usagers déménagent. Personne ne souhaite qu’un lieu de cette valeur soit abandonné au risque d’occupation illégale et de dégradations. Pourtant le ministère de l’Agriculture peut donner un nouvel élan pour Grignon, en faire un phare de la transition écologique résumé dans notre ambition :

 

GRIGNON, un lieu symbolique, largement ouvert sur la société, pour

  • prendre conscience des réalités d’aujourd’hui et des défis de demain,
  • partager des constats, des diagnostics et des axes de progrès vertueux,
  • tester, démontrer et proposer des pratiques et des outils innovants, pertinents et efficients pour être diffusés à grande échelle.

Le temps presse. Accélérons.